Formes /tailles / Traitements

Formes /tailles / Traitements

 Selon la forme taillée des pierres, plusieurs noms leurs sont attribuées Rond - Bille Forme de poire, drop, (Goutte), tea drops Angle coupé - Facette Bicone

Aquiline Artemis Colonne Baguette Octogonale Ovale Ring ou Beigne Triangle ou Delta Colonne Cylindre Pépite Nugget Style Baroque  

 Traitements divers pour les pierre !   

 

  • Il existe une multitude de traitement fait sur les pierres, que ce soit pour traité la coloration, traité pour la solidifiée et faire disparaître certaines fissures, etc
  • Cela en plus des traitements de base tel que : De la taille, du façonnage, du facettage, du polissage, l’ajustage, réparation, cabochonnage et de la transformation des minéraux bruts, pierre précieuse, semi-précieuse, pierres fines et pierre dures.
  • C'est pourquoi divers traitements ont été mis au point, ils ont pour objectif de rendre commercialisables certaines de ces pierres, ayant un effet double tant au niveau de la couleur que de leur porosité. On entend communément les termes"turquoise stabilisée", "turquoise imprégnée" et variantes.

 Stabilisation Turquoise stabilisée Il faut savoir qu'une turquoise est une pierre poreuse. 97% des turquoises sont stabilisées. Il convient de noter que turquoise a été traitée pendant des milliers d'années, le plus souvent avec des cires, tel que les cires d.abeilles et des huiles.

Aujourd’hui, la quasi totalité de la Turquoise que l’on trouve dans le commerce est stabilisée dans un bain de résines chimiques pour la rendre plus solide et stabiliser sa couleur, qui est alors accentuée, en particulier à des fins de joaillerie.

Pratiquement tous turquoise sur le marché a été traitée avec une résine époxy claire, résine ou une autre forme de plastique liquide.

LE PROCÉDÉ Les turquoises poreuses sont trempées dans une résine polymérisable suffisamment fluide pour que successivement la mise sous vide et la mise sous pression provoquent le remplissage des pores (Robert, 1999). Certains ont observé des échantillons contenant jusqu'à 20% de résines époxy (Robert citant P.Zecchini, 1999). Dans tous ces cas de figure, les turquoises sont traitées par imprégnation de composés organiques ou inorganiques. Ceux-ci peuvent être colorés ou pas, mélangés à de l'époxy ou autres résines, plastiques incolores ou bleus avec une base de polyester ou polyacryl. Il est possible également d'ajouter d'autres matériaux aux turquoises comme la paraffine, ce qui a pour but de renforcer la couleur, de la rendre plus stable dans le temps tout en facilitant le polissage  (Lind et al, 1983). On utilise également des sels de cuivre pour améliorer la couleur des turquoises, certaines sont réhydratées avant d'être imprégnées de plastiques (Cervelle, 1985). Après séchage, la pierre peut être coupé, formé en cabochons ou d'autres formes, polis et vendus. Le produit final va ressembler une version brillante et lisse de turquoise naturelle. Il gardera sa couleur et d'être plus résistant aux rayures et la saleté et réduit également les chances de fracturation..  Selon plusieurs sociétés dans le monde de la joaillerie : Leurs position sur la stabilisation est simple: Compte tenu de la nature de turquoise, avec la pénurie croissante de qualité turquoise de pierres précieuses, la stabilisation est souvent nécessaire.

 TURQUOISES RECONSTITUEES Les turquoises reconstituées sont très présentes sur le marché, elles sont proposéessous l'appellation de "Chalk"  

 Elles seraient produites à partir de poudres deturquoise fine avec comme principal composant de la turquoise agglomérée par des résines. 

 PROCÉDÉ ZACHERY 

 les turquoises deviennent d'un très beau bleu et d'une texture bienhomogène . Ce processus est original car il a été mis en évidence que letraitement de la porosité se fait sans imprégnation de plastiques, d'huiles ou delaques naturelles ou synthétiques. 

 Pierre synthétiqueTurquoise La seule turquoise synthétique actuellement sur le marché est la turquoise desynthèse fabriquée par Gilson.   

 En effet, elle est le seul produit synthétique quicontient de la turquoise cristallisée. Elle peut être veinée de noircomme une turquoise matrix ou "spider web", ou de couleur uniforme comme unebelle turquoise d'Iran.Verre, céramique et émaux

Fabriqués de toute pièce par l’homme, ils sont réalisés tout simplement à base de silice fondue comme le verre employé pour la fabrication des bouteilles industrielles. L’aspect peut varier en fonction des éléments mélangés à la silice lors de la fonte. La rivière d’or : Aussi vendue pour de la pierre de soleil, il s’agit en réalité de verre mélangé à des paillettes de cuivre. Très joli mais pas très authentique. On retrouve ce stratagème avec différentes couleurs (parce que la teinture n’a pas de limites) :

Cristaux  de laboratoire 

La cristallogenèse est une discipline qui permet de reproduire en laboratoire et en accéléré, la formation naturelle des pierres. Les pierres ainsi obtenues peuvent dans certains cas être confondues avec des qualités sans défaut des pierres naturelles, sans en avoir l’âme pour autant. Des émeraudes, rubis, saphirs ou encore alexandrites de synthèse peuvent être ainsi fabriqués.

Quartz sibérien : Le cas particulier de synthèse de laboratoire disponible sur le marché de la lithothérapie est celui des quartz hydrothermaux. Ils sont appréciés aux Etats-Unis, notamment pour la possibilité de produire des couleurs impossibles à l’état naturel. On croise ainsi du quartz « sibérien » bleu cobalt, vert, jaune vif, ou encore rose fushia. Là encore les consignes sont les mêmes : Transparence parfaite + couleur flashy + pris abordable = tous les doutes sont permis !

 

Les traitements Thermiques

Le chauffage est appliqué à beaucoup de gemmes pour en modifier la couleur et/ou la clarté (pureté). Certains matériaux peuvent ne nécessiter que de basses températures (inférieures à 1000°C) pour arriver au résultat désiré. D’autres peuvent demander de très hautes températures pour obtenir le résultat escompté. En plus de cela, certaines variétés de gemmes (comme les corindons) peuvent ne demander que des traitements à hautes températures alors que d’autres comme les diamants peuvent nécessiter de hautes températures en association avec de hautes pressions.

Pour la grande majorité des gemmes traitées de cette manière, la chauffe tend à améliorer la couleur. Dans le cas des rubis et saphirs, le chauffage est aussi utilisé pour améliorer leur clarté par dissolution des inclusions de rutile. En plus de cela les corindons peuvent être chauffés pour faciliter la guérison de leurs fractures que ce soit avec ou sans adjuvant chimiques. Un autre effet de particulier de l’exposition des rubis ou saphirs aux hautes températures est quand un fondant (additif chimique [flux]) est utilisé est où l’on peut observer la déposition de corindon synthétique à la surface de la gemme. Le processus de chauffage amène également souvent la production de matières vitrifiées (comme des verres) qui peuvent remplir les cavités et les fractures affleurantes à la surface de certains rubis.

 

La Diffusion

Le traitement dit "par diffusion" vise à faire diffuser, sous l'effet de hautes températures, des ions chromogènes à la surface d'une gemme taillées, par exemple diffuser des ions Titane et/ou Fer sur un saphir incolore pour le rendre bleu.

 Le remplissage des fractures Ce traitement fait intervenir l’introduction de liquides, de semi solide, de solides (huiles, résines, cires, polymères, verres) dans les fractures affleurantes à la surface de la pierre pour réduire leur visibilité et par conséquent améliorer la transparence et la clarté.Il est important de noter que ce traitement peut être appliqué à quasiment toutes les gemmes.

Le remplissage des fractures de l'émeraude n'est pas nouveau car remontant à plus de 2000 ans.

Les plus courants sont l'huile de cèdre et une résine qui se nomme Baume du Canada.

On a commencé à utilisé une résine d'époxy, (Opticon), qui a deux avantages comparés aux huiles. L'indice de réfraction est plus proche de l'émeraude et on peut durcir la surface ou la pierre entière, cela rend la pierre plus stable.

Ce traitement est invisible à l’œil nue et ne peux être détecté qu'avec l'aide d'un microscope et de l'expérience

 

 Coloration imprégnationIl y a plusieurs aspects de ce traitement. Le premier intervient avec les matériaux à structures poreuses qui sont remplis avec des résines, cires, polymères pour en améliorer la durabilité, le lustre, la transparence ou la couleur. Le second aspect de ce traitement consiste à introduire une substance colorée dans une gemme qui a elle aussi une structure poreuse (agate, turquoise) ou des fractures altérant la surface (quartz, corindons), pour en modifier la couleur apparente 

 Bombardement et Enrobage. Ce traitement a une multitude d’effets désirés en fonction de la matière sur laquelle il est appliqué. Ceci inclus : - L’application de substances colorées sur une partie ou la totalité de la surface de la pierre pour induire ou modifier la couleur et/ou l’apparence.- L’application de substances métalliques pour produire une couleur iridescente à la surface.- L’enrobage avec des résines, des polymères, plastiques, pour améliorer le lustre et/ou la stabilité de la matière ainsi enrobée.  Les pierres trafiquées ou contrefaites les plus courantes 

Ce type de traitement des pierres est devenu très à la mode ces dernières années, notamment avec le quartz « aqua aura » et le succès rencontré par ce détournement esthétique du cristal de roche. Le principe est simple, on prend une pierre naturelle (le plus souvent des pointes naturelles ou des amas de cristal de roche) et on la recouvre d’une fine couche de particules pour en changer l’aspect.

 Il y a aussi les imitations,  Ce que l'on veut dire c'est que l'on prend une pierre qui ressemble de par sa forme, sa porosité etc.Ainsi, la Howlite est principalement utiisée pour imiter la turquoise car certaines sont assez poreuse et se prête bien à la teinture. Elle subit en même temps un traitement de stabilisation identique à la turquoise. Sont également utilisées, la Magnésite, la dolomite, la gibsite, la calcite et le feldspath. l'un des tests est l'utilisation d'un coton-tige imbibé d'acétone. 

 Le corail Une stabilisation :Traité par l'huile et/ou teinture, paraffine  ou cire. Blanchiment :Transforme le corail noir par du corail doré.Éclaircie le corail blanchâtre Parfois imitation :La howlite sont parfois utilisée. 

Legal imprint